Prendre un crédit immobilier pendant l’été 2019 : quelles particularités ?

crédit immobilier 2019

Le marché immobilier a rarement été aussi prometteur et les conditions d’accès au crédit, rarement aussi avantageuses. Des taux extrêmement bas, des seuils d’usure en baisse constante et une durée moyenne des crédits exceptionnellement longue : découvrez toutes les spécificités du crédit immobilier pour l’été 2019.

Les taux immobiliers du marché sont tombés à un seuil historiquement bas

Pour les mois de mai et de juin, les taux immobiliers moyen sont descendus au seuil de 1.29 : un record national. Néanmoins, tous les profils d’emprunteur ne sont pas égaux en ce qui concerne le crédit immobilier.

A découvrir également : L’architecture bioclimatique, c’est quoi exactement ?

Tandis que les ménages les plus aisés peuvent désormais obtenir un taux inférieur à 1 % sur 20 ans, les ménages les plus modestes peinent à obtenir des offres correctes. L’écart des taux entre les classes sociales se creuse de plus en plus.

Dans tous les cas, il est fort probable que les taux commencent à remonter d’ici moins de deux ans. C’est pourquoi l’été 2019 devrait être le moment idéal pour négocier son crédit immobilier.

A voir aussi : 4 conseils pour trouver son local commercial

Les seuils de l’usure ont légèrement baissé pour cet été

Fixés tous les 3 mois par la Banque de France, les seuils d’usure ont pour but de limiter le montant des taux d’intérêt pour les crédits, et donc de protéger les consommateurs face aux offres désavantageuses. Pour le troisième trimestre de l’année 2019, les taux de l’usure ont enregistré des légères baisses, qui sont toutefois moins importantes qu’en début d’année.

Pour cet été, les seuils d’usure s’élèveront à :

  • 72 % pour un prêt d’une durée inférieure à 10 ans
  • 79 % pour un prêt d’une durée comprise entre 10 et 20 ans
  • 97 % pour un prêt d’une durée supérieure à 20 ans
  • 47 % pour un prêt à taux variable
  • 16 % pour un prêt relais

Attention toutefois : la baisse des taux de l’usure peut porter préjudice à certaines catégories d’emprunteurs dont le taux d’assurance est plus élevé que la moyenne (retraités, travailleurs exerçant un métier à risque, etc.).

La durée moyenne des crédits s’élève à 19 ans : un chiffre exceptionnel

Comme l’atteste l’étude trimestrielle de l’Observatoire Crédit Logement, les Français empruntent de plus en plus longtemps. Pour le mois de mai 2019, la durée des prêts immobiliers était en moyenne de 228 mois, soit exactement 19 ans.

Il s’agit d’une excellente opportunité pour les ménages les plus modestes de devenir propriétaires. Néanmoins, il ne faut pas oublier que plus la durée du crédit est longue et plus celui-ci sera coûteux. Si vous en avez la possibilité, il est donc fortement conseillé de privilégier les crédits à courte durée.

investissement rentable

Pour un investissement rentable, il est préférable d’éviter une durée supérieure à 25 ans quand on le peut.

Les raisons de cette hausse de la durée d’emprunt : la politique avantageuse des banques et les prix de l’immobilier en hausse

Cette hausse constante de la durée des prêts immobiliers s’explique par de nombreux facteurs. Parmi eux, la baisse continue des taux d’emprunt, désormais situés à un seuil record, mais aussi la hausse des prix de l’immobilier dans la plupart des villes de France, qui concerne aussi bien le neuf que l’ancien.

Le marché immobilier s’est rarement porté aussi bien, et le moment semble parfaitement choisi pour effectuer son premier achat immobilier. Cependant, encore une fois, il reste déconseillé de souscrire un crédit d’une durée supérieure à 25 ans, au risque de devoir payer des coûts excessifs.

De plus en plus de Français font appel à un courtier immobilier pour négocier leur crédit

D’après une étude menée par Opinion Way, 35 % des Français font actuellement appel à un courtier pour négocier leur crédit immobilier. Ces chiffres, datant de début 2019, sont en nette progression par rapport à 2015 (29 %), où une étude similaire a été faite.

Les emprunteurs ayant recours à un courtier évoquent majoritairement trois raisons : obtenir des taux plus bas (55 %), gagner du temps (27 %) et être conseillé (23 %). Si vous avez prévu d’acheter en Centre-Val de Loire et souhaitez recourir à un courtier à Bourges pour votre crédit immobilier, l’été 2019 sera le bon moment.

Show Buttons
Hide Buttons