Quels sont les principaux avantages de créer une SCI ?

Présentation de la maquette d'une SCI

Plusieurs moyens permettent d’améliorer la gestion de vos biens immobiliers. La création d’une SCI est une option à envisager. En effet, ce type de société à caractère immobilier permet de mieux organiser l’achat et l’administration d’un bien. Il est surtout conseillé aux familles qui disposent d’un patrimoine immobilier riche et varié, car elles ont beaucoup de choses à gagner en créant une telle société. À travers cet article, découvrez quelques avantages liés à la création d’une SCI.

La SCI permet d’éviter l’indivision

Des associés en indivision

A découvrir également : Renégocier son prêt immobilier sans changer de banque

L’un des privilèges que la SCI accorde à ses associés est bien évidemment le pouvoir de gestion de leur bien en toute indépendance. En effet, dans son fonctionnement, les associés délèguent certains pouvoirs de gestion quotidienne à l’un des associés. Ce dernier sera chargé de prendre les décisions habituelles conformément à ses attributs pour garantir la gestion efficiente des biens. Ainsi dit, faire une SCI permet de contourner l’indivision qui suppose le consentement de tous les indivisaires pour toutes décisions de gestion.

Par exemple, un bâtiment qui est dans une SCI n’est aucunement indivis. Autrement dit, la part de chaque associé est distinctive. Chacun des associés est donc indépendant et a le plein pouvoir de céder, de bâiller ou de vendre sa part de l’immeuble. Vous avez même la possibilité de léguer vos parts à vos héritiers. Il ne s’agit donc pas de s’accorder sur le mode de fonctionnement de l’indivision.

A lire aussi : Abattement sur la plus-value pour un terrain constructible dès 2018

Une fiscalité avantageuse pour la SCI

En France, la cession d’un bien immobilier est imposable. Il en est de même pour une SCI, à la différence que cette cession sera soumise à l’impôt sur les plus-values. En fonction de la durée de détention du bien, vous pouvez bénéficier d’une exonération fiscale après 22 années.

Ce régime est aussi appliqué lors de la cession des part. En effet, si un associé décide de céder ses parts, le temps de jouissance est calculé dès la date de souscription des parts. Ceci étant, un associé d’une SCI depuis plus de 22 ans peut bénéficier d’un dégrèvement fiscal sur les plus-values en cas de vente de ses parts.

Les textes réglementaires d’une SCI

Beaucoup de dispositions des statuts sont à l’avantage des associés. Après l’ouverture d’une SCI, vous avez la possibilité d’ajouter encore des associés. De même, vous pouvez aussi augmenter ou réduire le capital de la société en fonction de vos besoins. C’est une belle opportunité qui vous permet d’agrandir le patrimoine immobilier.

Aucun plafond pour le capital de la société

Des coupures d'euro de diverses valeurs

La justice n’a fixé aucun plafond pour le capital social humain de l’entreprise. Également, aucune somme minimale n’est exigée pour commencer la gestion de ses biens immobiliers. Avec 1 €, vous pouvez constituer votre capital social.

Hormis cet aspect, il faut souligner que cette entreprise permet aux associés d’avoir deux patrimoines distincts. Suite, à l’immatriculation de la société au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), les biens immobiliers font partie de son patrimoine. Ils sont donc dissociables des autres biens des associés.

Show Buttons
Hide Buttons