Payer moins d’impôt en défiscalisant

En 2020, quelles sont les bonne solutions à adopter pour payer moins d’impôts ? L’offre de défiscalisation est relativement diversifiée en France et va de pair avec la légère diminution de l’impôt sur le revenu. On revient pour vous sur les placements et les avantages fiscaux de taille qui vous permettent aujourd’hui de payer moins d’impôts tout en réalisant des investissements rentables.

Pourquoi défiscaliser en 2020 ?

Payer un impôt n’a jamais été une grande passion pour les Français. Le constat étant fait, il existe en France et en 2020 un panel de solutions permettant d’accéder à une réduction d’impôt. Immobilier, placements… Les Français se montrent encore prêts à se lancer dans des projets pérennes et rentables, avec notamment l’attrait pour l’investissement dans la pierre.

A voir aussi : Abattement sur la plus-value pour un terrain constructible dès 2018

Défiscaliser est un principe simple qui consiste à voir un certain pourcentage d’une acquisition ou d’un placement déduit du montant de total de votre impôt sur le revenu. En somme, il n’y a que des avantages à défiscaliser, sans pour autant se lancer à l’aveuglette dans un projet de défiscalisation.

Le secteur de la défiscalisation est complexe et il est primordial d’être bien renseigné, notamment sur le plan fiscal. L’erreur n’est pas permise lorsque l’on effectue d’importantes opérations financières en tant que contribuable. Pas de panique, l’État vous guide avec des mesures incitatives et totalement légales de défiscalisation.

A découvrir également : Abattement sur la plus-value pour un terrain constructible dès 2018

Défiscalisation et réduction d’impôt

Les niches fiscales, malgré la demande de les faire disparaître, existent encore. Aujourd’hui, il est possible de payer moins d’impôts en défiscalisant, que ce soit dans le secteur de l’immobilier ou en réalisant des placements divers et variés.

L’objectif premier d’un investissement, rappelons-le, est de se constituer un patrimoine tout en en tirant une forme de bénéfice. La rentabilité locative, par exemple, est un investissement classique dans la pierre : elle reste en tête des souhaits et des investissements réalisés par les Français.

Investir dans la pierre et dans l’immobilier, neuf ou ancien, permet par exemple de préparer une retraite, ou alors d’anticiper sa transmission patrimoniale. Le complément de revenus généré par une location de bien immobilier est tout à fait un droit, qui sert de nombreux ménages.

La notion de défiscalisation, elle, intervient dans un second temps : investissez, et profitez en même temps d’une réduction d’impôt. Tel est le message du Gouvernement lorsqu’une loi, un dispositif ou une mesure de défiscalisation est mise en place.

Des lois pour la défiscalisation

De nombreuses lois et mesures ont été votées ces dernières années pour permettre aux Français de réduire leur impôt sur le revenu :

  • La loi Pinel : avec la loi Pinel, vous choisissez l’investissement dans l’immobilier neuf pour en faire du locatif sur 6, 9 ou 12 ans ;
  • La loi Malraux : vous optez pour un investissement dans l’immobilier ancien, en vue de faire une restauration puis de bénéficier en contrepartie d’une réduction d’impôt ;
  • La loi Monuments Historiques : toutes les charges sont imputées sur cet investissement, et sans limitation de montant, afin de faire réellement baisser son impôt sur le revenu.
  • LMNP ou location meublée gérée : la location meublée non professionnelle (LMNP) est en vogue pour bénéficier d’avantages fiscaux non négligeables. Elle concerne les résidences étudiantes, de tourisme et les EHPAD ;
  • La loi Girardin : elle se divise en 3, le Girardin industriel, le Girardin agricole et le Girardin social. Votre avantage fiscal est tourné exclusivement vers les DOM-TOM ;

La réduction d’impôt avec d’autres dispositifs de défiscalisation

D’autres avantages fiscaux vous permettent d’accéder à une réduction d’impôt. Entre autres, le groupement forestier GFF et GFI (investissement dans le bois), les PERP (Plans épargne populaire), l’investissement PME, le FCPI (sociétés innovantes) et le FIP, ou encore les SOFICA, dans le domaine de la culture et de la production de films.

Show Buttons
Hide Buttons