Agents immobiliers : attendez-vous à l’arrêt de la hausse des prix

Alors que le marché immobilier a connu des hausses record depuis quelques années, certains spécialistes du milieu s’attendent désormais à ce que les prix stagnent. Plusieurs variables viendraient en effet conforter cette tendance. Dans une telle dynamique, il sera important pour les agents immobiliers de profiter des meilleurs outils, afin de demeurer compétitif.

Des outils supérieurs

Lorsque le marché immobilier est à la hausse, une grande partie des agents en profite. Mais lorsqu’il se stabilise, comme il semble vouloir le faire en ce moment, ils doivent s’équiper des meilleurs outils afin de se démarquer de leurs concurrents. C’est le cas, par exemple, d’Expertim, un logiciel immobilier, conçu par des agents immobiliers pour leurs pairs. Pourquoi utiliser un tel outil ? Tout d’abord pour gagner du temps, ce qui leur permettra de faire le focus sur la prospection, mais aussi pour effectuer le travail de manière ordonnée. Il est aussi utile lors de tout contentieux puisqu’il est conforme aux normes européennes d’expertise immobilière.

Lire également : Exonérations de taxe foncière en 2018

L’après-confinement : quel bilan à ce jour ?

Durant la crise sanitaire, alors que la population de la France se retrouvait confinée, chacun chez soi, les scénarios les plus catastrophiques étaient envisagés pour la sortie de crise. Puisque plusieurs mois se sont écoulés depuis il est maintenant possible de dresser un premier bilan de la situation. On est loin de la prédiction d’un effondrement des prix. Cependant, il semble que la hausse, qui s’était établie depuis quelques années, se soit enfin arrêtée. L’euphorie du marché qui s’était établi et avait dirigé le marché depuis 2015, semble s’être calmée.

Ce que l’on constate, c’est que la tension entre acheteurs et vendeurs s’est grandement réduite dans les grandes agglomérations, faisant place à une situation d’équilibre. Mais ne nous imaginons pas que cela veut dire que 2020 sera une mauvaise année ; loin de là. En considérant que le coronavirus a laissé derrière lui des dégâts importants dans de nombreuses industries, on peut dire que le marché immobilier s’en tire plutôt bien, de son côté.

A découvrir également : L’architecture bioclimatique, c’est quoi exactement ?

Un retour au niveau de 2017

Selon une étude de « Meilleurs Agents », le nombre de transactions qui devraient s’effectuer cette année sera en baisse d’à peu près 14 %. Ce nombre de ventes ramènerait le marché à son niveau de 2017, dans les alentours de 918 000 transactions. Puisque 2017 est la troisième meilleure année de tous les temps, on voit bien que le marché ne souffre pas tant que ça, et surtout qu’il devrait retrouver sa croissance en 2021.

Show Buttons
Hide Buttons